A+ A A-

Expression politique

Retrouvez ici les textes diffusés dans le bulletin municipal Saint-Jean Mag’

Angériens et fiers d’agir (mars/avril 2018)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°23 de mars/avril 2018

Question de justice

Les tribunaux d’exception n’existent plus depuis plus de cinquante ans. Pourtant, force est de constater que nombreux sont les pseudos procureurs qui s’autorisent à juger celles et ceux qui agissent pour dessiner un avenir à Saint-Jean-d’Angély. Quand certains déclarent publiquement vouloir combattre chacun de nos projets, d’autres répandent plus sournoisement rumeurs et autres fausses informations : il est certain qu’avec eux, Saint-Jean-d’Angély n’a plus besoin d’ennemis.
Les débats des deux prochaines années promettent d’être d’un niveau de très grande qualité. Mais faut-il s’attendre à mieux de leur part…
Hélas pour eux, rien ne nous arrêtera dans la volonté de faire réussir notre ville et de donner aux Angériens la reconnaissance et l’envie de croire en Saint-Jean-d’Angély. L’embellie économique se ressent, de nouveaux projets émergent et nous sommes particulièrement heureux d’y contribuer par notre action municipale.

Saint-Jean d’Angély en marche (mars/avril 2018)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°23 de mars/avril 2018

En quelques minutes…

Saint-Jean d’Angély est entrée dans le XXIème siècle avec deux atouts plutôt rares : des terrains libres auprès de l’échangeur autoroutier et une réserve foncière de 5 hectares en plein centre-ville. 80 hectares ont été bradés en 2014 et, le 1er février dernier, en quelques minutes, la majorité municipale a décidé de perdre la main sur le reste en autorisant la vente de la caserne Voyer et du Domaine de Chancelée. Sans débat de fond, sans chiffres, sans réponses aux
questions, avec des invectives…
Rien n’est moins sûr que l’installation d’un hôtel de qualité à 100m de l’A10, et le projet de thermes est un copier-coller de celui conçu voici plus de vingt ans…
Un projet qui, même si le renouveau du thermalisme lui rend de l’actualité et une pertinence à vérifier, a le défaut de ne pas être inscrit dans un plan global pour ce nouveau quartier. Ce jeu de Monopoly dans lequel s’est lancé le maire après avoir mis à mal les finances communales est tout simplement suicidaire.

 

Saint-Jean autrement (mars/avril 2018)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°23 de mars/avril 2018

PLUS C’EST GROS PLUS ÇA PASSE…

Non Mme Le Maire ! Les Angériens ne sont ni idiots ni amnésiques.

On se souvient avec quel succès vous et vos amis ministres avez sauvé la biscuiterie BROSSARD et torpillé le projet de prison à FONTENET… que vous aviez pourtant soutenu.

Ils n’oublient pas non plus votre FIASCO CULTUREL autour de L’ABBAYE et la perte de crédibilité pour notre ville à l’égard de nos partenaires institutionnels.

Ressortir du chapeau un PROJET THERMAL vieux de 20 ans correspond à une NOUVELLE OPÉRATION D’ENFUMAGE. Plus grave, vous bradez la caserne Voyer et cédez le forage… Pire, vous dépouillez LA VILLE QUI PERDRA SA LIBERTÉ D’ACTIONS.

 

Voir les anciennes tribunes