A+ A A-

Expression politique

Retrouvez ici les textes diffusés dans le bulletin municipal Saint-Jean Mag’

Angériens et fiers d’agir (septembre/octobre 2019)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°31 de septembre/octobre 2019

« Saint-Jean-d’Angély ? Une ville qui revit enfin ! »

Tel est le message que vous nous adressez au quotidien concernant notre ville de Saint-Jean-d’Angély. C’est aussi le regard et le témoignage que portent les touristes et visiteurs venus encore une fois très nombreux cet été et tout particulièrement heureux de découvrir et apprécier notre ville et sa lumière incomparable.

Il faut bien reconnaître que l’offre culturelle, sportive et associative est extrêmement variée. L’activité économique possède aussi son importance car elle renforce le pôle de centralité qu’exerce notre ville dans le territoire. Nous tenions ainsi à remercier tous les acteurs qui s’impliquent à nos côtés pour le développement et la reconnaissance de notre ville.

C’est la raison pour laquelle nous pouvons affirmer qu’à Saint-Jean-d’Angély, il y a toujours une belle expérience à vivre. Et c’est à cela que correspond l’Esprit Angély : une notion d’échange et de partage que nous ne retrouvons finalement nulle part ailleurs.

 

Saint-Jean d’Angély en marche (septembre/octobre 2019)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°31 de septembre/octobre 2019

Gadgets électoraux

Inauguration de la nouvelle barrière de l’aire de camping-cars, logo de la Ville sur le chantier -privé- du module thermal, lancement –tardif- d’une étude de réfection des chaussées du centre-ville, goûter offert aux amateurs de danse…

Dès aujourd’hui, la municipalité socialiste sortante emploie les bonnes vieilles méthodes des campagnes électorales de jadis pour s’attirer la sympathie des Angériens, qui, les 15 et 22 mars, auront à décider qui conduira notre commune sur le chemin de l’avenir et à choisir le programme le plus apte à satisfaire leurs espoirs.

Ces gadgets ne feront pas oublier que le maire a laissé filer 2 millions d’euros d’argent public dans la désastreuse équipée de l’EPCC Abbaye Royale, que la propreté du centre-ville laisse toujours autant à désirer, qu’un producteur de spectacles extérieur perçoit d’énormes subventions… Bref, que, depuis six ans, la gestion des élus PS reflète leur incompétence. Ils sauront le leur dire au printemps prochain.

 

Saint-Jean autrement (septembre/octobre 2019)

Tribune parue dans le bulletin municipal n°31 de septembre/octobre 2019

UN PLAN PROPRETÉ ET D’ENTRETIEN DEVIENT URGENT !

En cette période estivale qui vient de se terminer, force est de constater hélas, que notre ville est de moins en moins entretenue et nettoyée. Squares abandonnés, voirie et trottoirs dangereux ou dégradés, les déjections canines et celles des pigeons se multiplient, des mauvaises herbes foisonnent, certains conteneurs débordent, etc…

Il n’y a pas de fatalité, Mme le Maire doit enfin s’occuper de ces désagréments en fixant des priorités à nos agents compétents et équipés pour intervenir.

Car avant de devenir une ville thermale, il faudra que St Jean d’Y devienne propre, bien tenue et sécurisée.

 

Voir les anciennes tribunes